Bulletin Municipal - Juillet 2012 - "Sarralbe Ma Ville - j'M" avec Nadia Weiler-Strasser, Conseillère Municipale et Adrien Flory, Ancien Président de l'Association des Commerçants

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Bulletin Municipal - Juillet 2012

Bulletin Municipal
 

Mme Nadia WEILER-STRASSER
Conseillère Municipale

Je remercie toutes les personnes qui m’ont félicitée pour rejoindre la Team Europe, le réseau d’experts indépendants crée par la Commission Européenne, pour y représenter la Région Lorraine. Au moment où certains préconisent le repli sur soi, il importe de rappeler tout ce que la construction européenne a apporté aux citoyens et à notre Région. La tâche principale de la Team Europe est d’assister les Représentations de la Commission Européenne dans leurs communications au niveau local et être à l’écoute des citoyens.

La gifle à Didiot : Didiot ne s’est pas présenté aux législatives. Pourtant, il remplissait les critères qu’il a définis lui-même dans une interview au RL à propos de la candidature de Mr Lett et son suppléant, Alex Staub, à savoir «un bilan nul et un suppléant de 75 ans». Or, Didiot jouit bien d’un bilan nul sur la Commune après 11 ans à sa tête et comme Président de la Comcom. Quant au suppléant de 75 ans, aurait il eu des problèmes pour en trouver un, après avoir ainsi dénigré la participation de nos aînés à la vie sociale et politique ?

Le score réalisé à Sarralbe par le député sortant et Mr Staub est une gifle pour Didiot qui aura vainement mené campagne contre eux. Les habitants n’ont pas oublié les réalisations qui ont été faites grâce au soutien du Député, du Vice-Président du Conseil Général et des fonds Européens (pont, collège…)

Tout comme les efforts de Mr Lett pour sauvegarder les emplois d’Ineos. Didiot a-t-il oublié qui l’a accompagné à Paris voir le Ministre, ou le patron de Total ou récemment le Préfet ?

Didiot, quant à lui, n’a rien à proposer et se contente de procéder par des critiques faciles, la désinformation et la polémique. Ainsi, Mr Masseret, le Président socialiste de la Région, lui a répondu par une lettre ouverte dénonçant carrément les mensonges de Didiot.

En effet, à part dénigrer les autres et le travail des autres, qu’a-t-il fait en 11 ans de mandat ? Faut-il rappeler que c’est lui qui a fait fuir Polyglass et les emplois prévus sur Sarralbe ? Faut-il rappeler que c’est lui qui s’est opposé, avec l’argent des contribuables de Sarralbe à l’implantation d’Hambregie et à des emplois certains ?

Ainsi, j’ai dénoncé depuis des années le fait que Didiot n’a aucun projet structurant. Je rappelle que des projets d’envergure se font dans les environs et qu’à Sarralbe rien n’est fait pour rejoindre ou profiter de ces projets pour  favoriser la mobilité, le commerce local et l’implantation des entreprises. Pourtant, tout comme moi, des élus des environs se préoccupent de ces questions en leur y donnant la priorité dans le cadre du Schéma de Cohérence Territorial (SCoT) actuellement en voie d’élaboration.

Comme pour la construction de la station d’épuration à laquelle il s’est joint très tardivement, faut-il attendre encore longtemps avant de savoir si les idées de Didiot se limitent à la halte fluviale ?

Naviguer dans le brouillard ? En effet, en vue des prochaines élections municipales, il a déjà enfourché un nouveau dada, la halte fluviale. Nous reviendrons sur ce projet vu les sommes en prévisionnel et la partie du coût qui restera au final à la charge des contribuables.

Mais une certitude déjà : voilà encore un bon moyen de mener les gens en bateau.

+Infos: www.sarralbe.info


Nadia Weiler-Strasser

Retourner au contenu | Retourner au menu