Bulletin Municipal - Juillet 2010 - "Sarralbe Ma Ville - j'M" avec Nadia Weiler-Strasser, Conseillère Municipale et Adrien Flory, Ancien Président de l'Association des Commerçants

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Bulletin Municipal - Juillet 2010

Bulletin Municipal
 

Mme Nadia WEILER-STRASSER
Conseillère Municipale

La presse le titre: Les "nouveaux arrivants hôtes de la municipalité"…

Dommage que cette belle réception ait été ternie par l'absence de ceux qu'on a "oublié" d'inviter. Car la municipalité de Sarralbe, ce n'est pas que l'équipe Didiot.

Il est regrettable que l'ensemble des élus municipaux n'aient pas été invités pour accueillir nos nouveaux concitoyens.

Ceci démontre une fois de plus, le mépris à l'encontre des principes démocratiques.

Mais si j'ai été "oubliée", je félicite, cependant, Mme Didiot qui a pu obtenir un carton d'invitation et figurer sur la photo de l'événement comme le montre la photo dans la presse.

A Sarralbe, la "municipalité" se résume donc à l'équipe Didiot  et à la famille Didiot.

La prochaine campagne électorale s'ouvre ainsi très tôt par cette opération "com" dont personne n'est dupe, surtout pas les autres habitants.

Ceux-ci devaient en être informés.  Voilà qui est fait sur cette demi-page volante, en noire et blanc réservée à l'opposition  alors que le bulletin municipal lui-même et la couleur sont  toujours réservés à l'équipe Didiot.

Ceci toujours illégalement et en violation des droits des élus de l'opposition.

En réalité, c'est l'ensemble des habitants qui n'aura bientôt aucun lieu de se réjouir face à ce que leur mitonne l'actuelle "municipalité".

Ainsi, lors du dernier Conseil Municipal, cette "municipalité" a voté pour effectuer un "diagnostic des bases de taxes d'habitation et du foncier bâti".

Que recouvre cette phraséologie alambiquée ?

Une augmentation de vos impôts. En effet, sous prétexte que l'administration fiscale commet parfois des erreurs, on va procéder à un réajustement des bases qui sera en réalité une réévaluation des bases d'imposition de vos biens.

Or, en cas "d'erreurs", n'importe, quel contribuable peut demander à l'administration fiscale de corriger.

Ici, il y a bien une volonté d'augmenter les impôts locaux tout en le dissimulant aux administrés. En effet, avec la disparition de la taxe professionnelle qui était supportée par les entreprises, il fallait chercher une nouvelle source de revenus auprès des habitants.

Le contribuable est donc ainsi doublement trompé. J'ai voté contre cette manière de procéder.

Comme j'ai voté contre l'adoption du budget qui démontre surtout une dérive financière révélatrice d'une mauvaise gestion.

Les habitants sont en droit d'exiger moins de " com" et de pipolerie de cette "municipalité" et un peu plus de rigueur dans la gestion des deniers publics.

Bienvenue donc à nos nouveaux concitoyens et un bel été à tous.

Infos et e-mail : www.sarralbe.info



Nadia Weiler-Strasser

Retourner au contenu | Retourner au menu