Bulletin Municipal - Janvier 2011 - "Sarralbe Ma Ville - j'M" avec Nadia Weiler-Strasser, Conseillère Municipale et Adrien Flory, Ancien Président de l'Association des Commerçants

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Bulletin Municipal - Janvier 2011

Bulletin Municipal
 

Mme Nadia WEILER-STRASSER
Conseillère Municipale de l'opposition

Une année bien remplie s'achève. Surtout pour ceux qui ont fait de leur mandat un moyen de remplir leurs poches. Deux ans après son élection Didiot et ses adjoints ne nous ont toujours pas dit où passent leurs indemnités.

Celles qu'ils se sont octroyées en prétextant qu'ils l'empochaient d'abord... mais qu'ils les
redistribueraient ensuite On attend toujours les explications..

Bonne nouvelle ! Enfin le projet d'Hôtel qu'on nous a promis sur Sarralbe a été réalisé. Mais pas à Sarralbe ! Sur Hambach. De même, des emplois sont créés sur la Moselle Est. Mais pas sur Sarralbe !
- A Sarreguemines, on annonce de création de 300 emplois avec l'installation d'une société pharmaceutique.
- A Morsbach, une  usine de méthanisation se construit.
- A Forbach, un Atelier Relais vient de voir le jour pour accueillir des entrepreneurs.
- A Merlebach, Covivas s'installe et offre des services aux personnes dépendantes.
- A Porcelette, Composite Park, 250 emplois à l'appui
-  l'Europole dans la zone industrielle d'Hambach s'étend.
-  Le TGV Sarrebruck-Paris passe déjà à 35 Kms de Sarralbe.

La nouvelle ligne TGV Strasbourg-Paris passera à 25 kms de Sarralbe. Aucun projet, aucune discussion n'ont lieu pour relier Sarralbe d'une manière ou d'une autre à cette infrastructure et en tirer profit.

Partout dans les environs, les Maires travaillent pour attirer des entreprises et créer des emplois pour leurs populations.

A Sarralbe? Rien! Des commerces ferment. Des logements qui ne trouvent pas de locataires, des dépôts
de bilans. Et un Maire qui préfère faire fuir les possibilités d'emplois, plus intéressé par son avenir politique et ses revenus que par celui de ses habitants.

A chaque échéance électorale, on attise les peurs. Aux municipales de 2001, on a fait fuir Polyglass et les centaines d'emplois prévus sur Sarralbe.

Pour les prochaines élections, dont les législatives, Didiot a besoin de se faire connaître sur toute la circonscription. Aussi, prenant en otage la population de Sarralbe, voilà qu'il décide de saisir le Tribunal Administratif pour contester, en notre nom, l'Arrêté du Préfet concernant la centrale électrique sur Hambach, sans prendre en compte le potentiel d'emplois.

Le contribuable doit payer la propagande de Didiot auprès des contestataires des environs.
Nous sommes la seule Commune à le faire. J'avais dénoncé cette mascarade au Conseil Municipal du 28 septembre. Nous avons sur Sarralbe plusieurs sites dangereux mais dont les dangers sont bien maitrisés ce qui permet des emplois chez nous.

Hambregie n'est même pas classée Seveso et son activité ne concerne pas Sarralbe. Hambregie effectuera son pompage sur Willerwald et utilisera un bassin de décantation qui appartient à Inéos.

Pourquoi Didiot ne consulte pas la population comme je l'ai demandé alors qu'il existe des référendums locaux?
Parce qu'une gifle des habitants
l'attendait?

Contre l'ambition d'un individu, il faut insister sur la nécessité d'une gestion d'abord au service de tous.


*** Mes meilleurs vœux et un espoir de paix

pour tous pour cette année 2011 ***

Infos et e-mail : www.sarralbe.info



Nadia Weiler-Strasser

Retourner au contenu | Retourner au menu